Vallée des Rocs

Archéologie

Sortie archéologie du 08 octobre

C’est à 14 heures très précises que 10 membres de l’atelier archéologie se sont retrouvés sur la place de Saint-Sozy sous un soleil lumineux.Après un covoiturage jusqu’à mi-hauteur du roc de Monge, le groupe a gagné rapidement la base des rochers, certains s’étant prudemment munis d’une canne de randonneur.

Le chemin qui longe le flanc rocheux était étroit et parfois quelque peu escarpé, mais nettement dégagé et sec. Il nous a permis de longer la paroi, et d’y repérer un nombre impressionnant de trous de boulin: au moins de trois ou quatre formes différentes et taillés souvent à intervalles réguliers et à même hauteur ainsi que deux anneaux creusés dans le roc et qui servaient peut-être à attacher des animaux

Nous nous sommes arrêtés longuement en fin de parcours face à l’abri à plusieurs niveaux.Nous avons de là une vue plongeante et exceptionnelle sur la plaine de Saint-Sozy. Ce devait donc être un endroit privilégié pour faire le guet. A la clé de voûte que forme naturellement cet abri rocheux apparaît un trou de boulin qui a retenu l’attention de certains d’entre nous en raison de la hauteur de sa position.

Puis nous sommes descendus en contre-bas examiner la zone de sondage déjà fouillée sur quelques centimètres, où avaient été récoltées des pièces de métal, principalement des clous. En y regardant de plus près, certains ont repéré en surface quelques tessons de poteries ou tuiles et les ont confiés à Michel Delmas.

Après un retour plus rapide que l’aller, Jean Lachièze nous a montré quelques-unes de ses découvertes archéologiques glanées au fil des ans et Michel Delmas, en arrivant au bas de la côte, nous a offert un quatre heures sympathique , agrémenté de son ratafia personnel. Qu’il en soit remercié au nom de tous !

Reprise de l'atelier archéologie

Lors d'un tour de table, les membres du futur atelier ont fait part de leur expérience et des sites qu’ils connaissent :
Jean Lachièze pour la grotte de Bourgnétou, André Lespinasse pour celle du Roc de Monge, Michel Delmas pour la grotte bâtie.

Quelques objets étaient exposés : une urne funéraire trouvée par Michel Delmas et des débris de poterie appartenant à André Carpentier.

Suite au rapport de Monsieur Girault et au relevé topographique des trous de boulin de la falaise de Monge (réalisé gracieusement par Monsieur Ichard du cabinet Destacamp), il semble approprié de poursuivre l’activité débutée en 1997 et développée en 2002-2003.

La discussion s'est poursuivie chaleureusement chez Jeannot autour du pot de l’amitié offert par l’association.

Contact archéologie : Michel Delmas - 05 65 32 21 11

Afficher/Cacher les archives

Grattoirs aurignaciens

Grattoirs aurignaciens, collection personnelle, trouvés dans "La vallée". Silex importé (provenance à définir)

Falaise du Rocs des Monges

Afin de poursuivre nos investigations nous envisageons de prendre contact avec un étudiant en archéologie ou en histoire. Celui-ci pourrait utiliser ce site comme support pour un travail universitaire. Les personnes intéressées par ces travaux peuvent prendre contact pour courriel ou par courrier.

Trou de boulin

Un boulin est une pièce d'échafaudage en bois, horizontale, engagée dans la roche par une ouverture nommée trou de boulin. Cette pièce en bascule est soulagée à son extrémité par des pièces de bois verticales nommées échasses. Les trous de boulin sont présents dans l'architecture depuis la plus haute antiquité.