MEA CULPA DE FANETTE

Bonjour tout le monde,
Gervais m’a fait remarquer que j’avais attribué le roman «La panthère des neiges» à Philippe Tesson et non à son fils, Sylvain.
Mais je pense, depuis que j’ai découvert dans un hebdo… (bien connu!) Un dialogue entre le père et le fils, qu’ils sont tous deux sur la même longueur d’ondes….
Mais, « Errare humanum est, perseverare diabolicum ! »
Alors, mea-culpa !
Bonne journée et à bientôt,
Fanette PASQUIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *