LE BEAUJOLAIS LITTERAIRE

« 40 personnes étaient présentes dans la salle des fêtes de Mayrac pour rencontrer Coco Camel »

Licenciée après 13 ans passés dans une multinationale, Coco s’est mise à écrire en réponse à un défi lancé par une amie. «En plus, dans le compte rendu d’un bilan de compétence que j’ai fait après mon licenciement, il y avait marqué : créativité. Ça a été un déclic», se rappelle-t-elle. Le déclic a duré 12 ans, le temps de rédiger les 233 pages de «Je reste zen !». Coco choisit alors de s’autoéditer. Entre deux cours de marketing qu’elle dispense depuis à l’école IGS de Blagnac, elle propose son roman aux hypermarchés et libraires locaux et parvient à en écouler 1500 exemplaires en seulement un an, sans éditeur mais avec beaucoup de détermination. «Au total, j’ai porté deux tonnes de livres dans les magasins !», s’amuse-t-elle à dire. Depuis 2 autres ouvrages ont vu le jour.

On pourrait croire que les romans de Coco s’adresse plutôt à la gente féminine, évoquant la cousine française d’une Bridget Jones facétieuse.

Mais, en fait, ses livres s’adressent à tous. Coco développe : «Les hommes les lisent aussi, il n’y a pas de méchant : ni l’homme, ni la femme. Les deux vivent juste sur des planètes différentes».

Bercée par l’humour carabin de parents médecins, Coco revendique une espièglerie très communicative. Dans ses romans, les éclats de rire se succèdent au rythme du quotidien d’une héroïne à la verve mordante et à la gaillardise narquoise. La séance de dédicace qui a suivi a connu un franc succès de même que la garbure concoctée par Coco M.

 Gervais DELNAUD

 

BILAN POSITIF POUR L’EXPOSITION PEINTURE

‌Cette année l’exposition de peinture à la salle des fêtes de Saint-Sozy, a rencontré un vif succès, pas moins de 28 Exposants nous ont ravis par 140 tableaux à l’affiche.
> Le vernissage a eu lieu le Samedi 11 août 2018 en présence de Madame le Maire qui a remercié la Vallée des Rocs pour cette animation estivale et conviviale.
> Je remercie :  Nicole Brémont, Marie-José Lelubez et Janine Périé qui ont activement participé à l’installation de cette manifestation.

Josette ROUGIES ,organisatrice pour la Vallée des Rocs.

 

VERNISSAGE AU CHÂTEAU DE LA TREYNE

Exposition au Château de la Treyne

Ce 5 juillet avait lieu, dans le jardin et la chapelle du Château de la Treyne mis à disposition jusqu’au 16 septembre par Stéphanie et Philippe Gombert, le vernissage d’une exposition de deux artistes locaux : Cyril Clair, « peintre » et Patrick Lainville, membre de la « Vallée des Rocs », « sculpteur sur fer forgé ».

Cyril Clair a déjà obtenu en 2013 le prix du jeune artiste d’Avenir au Grand Palais à Paris et en 2015 diplômé de «l’Académie des Beaux-Arts».

Quant à Patrick Lainville, « sculpteur sur fer forgé » à Saint-Sozy, près de Souillac, il nous disait : «J’ai préparé trois chaises à méditer où chaque visiteur pourra s’asseoir dans une de mes sculptures. Sur cette chaise vous avez un cadre devant qui vient entourer le paysage et souligner la façade de cette demeure »

Le vernissage a eu lieu, en présence d’une cinquantaine de personnes, des deux artistes, du conteur Frédéric Collin et Vincent Sabarros, professeur de musique, qui ont donné un aperçu de leur talent, avant de partager le verre de l’amitié offert par les maîtres des lieux : Stéphanie et Philippe Gombert.

INFO DERNIÈRE DE LIVRE EN ACCORDEON

Paul Gibert

Ce voisin gramatois qu’est Paul Gibert dédicacera son livre : «Mémoires d’un tombeur et… autres délires de Paul», samedi 6 août de 9 heures à 12 heures à la Maison de la presse.

Ce recueil de nouvelles humoristiques, hilarantes, grivoises… est écrit dans un style alerte, déluré, proche du français parlé. Le tombeur est suivi de la petite enfance aux logements-foyers. Que d’aventures pittoresques, chaotiques ! La quête de l’amour n’est pas de tout repos. Depuis une dizaine d’années, Paul accompagne ses amis du club des aînés lors des grands voyages annuels. Il leur raconte de drôles d’histoires en prose, parfois en vers. Ils ont fini par lui dire : «Ce serait bien dommage qu’elles se perdent !» D’où l’idée de ce livre paru en juin 2016.
Alors, les lecteurs peuvent venir découvrir «La véritable histoire du gouffre de Padirac» et la rencontre épique de Dieu et du diable au couvent de Gramat. Et comment un gendarme trompé peut-il avoir une femme fidèle ? Réponse en lisant ce drôle de livre illustré par deux autres gramatois : Marie Beauvivre et Jacky Faure.
A lire d’un trait ou histoire par histoire, pendant une quarantaine de jours, afin d’illuminer une actualité bien morose.

Paul Gibert fait partie, depuis ce lundi 30 mai, du monde des écrivains avec la parution de son livre «Mémoires d’un tombeur». Un recueil de nouvelles, légendes et poèmes illustré par deux autres gramatois Marie Beauvivre et Jacky Faure, amoureux de peintures et dessins. Nous les avons rencontrés.

Le dimanche 8 juillet, sur la place du village de St-Sozy, de 10h30 à 12h, l’association « La Vallée des Rocs » propose une animation, estivale, musico-littéraire.

Paul Gibert, en voisin gramatois, dédicacera son livre « Mémoires d’un tombeur et autres délires de Paul » recueil de nouvelles humoristiques, grivoises …. Il est écrit dans un style alerte, déluré, proche du franc parler. L’ouvrage est illustré par deux autres gramatois Marie Beauvivre et Jacky Faure.
La partie musicale est assurée par Christian Panchout et son accordéon.

Texte et Affiche préparés par Michèle, Annick et Gervais.

Conférence du Vendredi 4 Mai 2018, Salle des Fêtes de Saint-Sozy

Une cinquantaine de personnes ont assisté à la conférence « Histoires de l’école communale ». L’école de Charlemagne à nos jours, vaste sujet, parfaitement maîtrisé par Alain Paraillous qui a séduit le public par son érudition, son humour, sa passion viscérale pour ce sujet. Mais le temps passe vite…. un débat ne peut s’instaurer, Jeannot nous attend pour son « repas cantine » où nous nous nous sommes remémorer notre école communale…

Merci à Évelyne et Yvon pour les photos.

A bientôt

Gervais DELNAUD

CONFÉRENCE ÉCOLE LE 4 MAI PROCHAIN

bonjour,

n’oubliez pas notre rendez-vous

sur les bancs ……… de la salle des fêtes de Saint-Sozy

pour retrouver l’odeur de l’encre violette

et la saveur d’un repas « comme à la cantine » chez Jeannot

Michèle et Gervais