CONCERT DU 30 JUIN 2019

Si «  la musique adoucit les mœurs », il nous est apparu opportun de proposer un concert fin juin.

Faisons un petit retour en arrière. 29 juin 2014, l’orage gronde dans la vallée, le  duo «  Expression » « enflamme » le public nombreux dans l’église de Saint-Sozy, qui le remerciera par une standing ovation à la fin du dernier rappel.

Pour ce concert de reprise, après un an d’interruption, nous avons décidé de réinviter Lydia TYSCHENKO au violon et Benoit DEFRANCE à la guitare dans un nouveau programme de :
musique Tzigano russe .

Dimanche 30 juin 2019 en l’église de Saint-Sozy à 17h30.

Participation 5€

A bientôt

Michèle et Gervais

CONFÉRENCE SALLE DES FÊTES SAINT SOZY VENDREDI 3 MAI A 18 HEURES.

Conférence le 3 Mai 2019, à 18 Heures.

«De pierre, de bois, de pailles, la petite histoire des granges du Lot»

 

Des granges à courbes de la fin du Moyen Age aux monumentaux édifices à porche du XIXe siècle, c’est toute une histoire de la société et de l’économie rurales que racontent les granges-étables du Lot. Encore faut-il savoir identifier et comprendre, pour mieux les préserver, les traces des usages, traditions et savoir-faire, laissées dans le paysage bâti et façonnées par le temps. Plus de trente ans après les premières études sur les granges anciennes, l’heure est au bilan et à l’ouverture de nouvelles approches.

La conférence sera animée par Élodie Cassan, chargée d’inventaire du patrimoine au département.

 

Entrée libre.

Michèle et Gervais

 

 

CONFÉRENCE

Gaston Bazalgues est natif de Couzou. Ancien élève du Lycée Gambetta, Maître de Conférences en grammaire et occitan à l’Université Paul Valéry de Montpellier, il a consacré sa thèse au lexique du Causse.

On lui doit la première méthode audio-orale d’apprentissage de l’occitan chez Omnivox BBC et un livre explorant la littérature populaire et la chanson à Sète avant Georges Brassens.

Il est l’auteur de nombreux articles inventoriant le lexique lotois ainsi que d’études sur les troubadours, notamment Uc de Saint-Circ et Mathieu de Quercy, publiés, entre autres, par les revues Quercy-Recherche et Racines.

Après avoir tenu une rubrique sur les noms de lieux lotois dans Quercy-Recherche, il a publié en 2000 aux Éditions de la Bouriane  » Les noms de lieux du Lot ».

C’est ce sujet qu’il abordera le 23 février à Saint-Sozy avec les diverses couches de vocabulaire apportées par les premiers agriculteurs, les Gaulois, les Gallo-Romains, les Francs et les noms de Saints, autant de noms qui évoluent de l’occitan médiéval à la francisation.

Animera une conférence consacrée à l’origine des noms et des lieux, le samedi 23 février, à la salle des fêtes à 20h30, Entrée gratuite. Cette soirée est proposée par « La Vallée des Rocs ».

Gervais DELNAUD

 

 

LE BEAUJOLAIS LITTERAIRE

« 40 personnes étaient présentes dans la salle des fêtes de Mayrac pour rencontrer Coco Camel »

Licenciée après 13 ans passés dans une multinationale, Coco s’est mise à écrire en réponse à un défi lancé par une amie. «En plus, dans le compte rendu d’un bilan de compétence que j’ai fait après mon licenciement, il y avait marqué : créativité. Ça a été un déclic», se rappelle-t-elle. Le déclic a duré 12 ans, le temps de rédiger les 233 pages de «Je reste zen !». Coco choisit alors de s’autoéditer. Entre deux cours de marketing qu’elle dispense depuis à l’école IGS de Blagnac, elle propose son roman aux hypermarchés et libraires locaux et parvient à en écouler 1500 exemplaires en seulement un an, sans éditeur mais avec beaucoup de détermination. «Au total, j’ai porté deux tonnes de livres dans les magasins !», s’amuse-t-elle à dire. Depuis 2 autres ouvrages ont vu le jour.

On pourrait croire que les romans de Coco s’adresse plutôt à la gente féminine, évoquant la cousine française d’une Bridget Jones facétieuse.

Mais, en fait, ses livres s’adressent à tous. Coco développe : «Les hommes les lisent aussi, il n’y a pas de méchant : ni l’homme, ni la femme. Les deux vivent juste sur des planètes différentes».

Bercée par l’humour carabin de parents médecins, Coco revendique une espièglerie très communicative. Dans ses romans, les éclats de rire se succèdent au rythme du quotidien d’une héroïne à la verve mordante et à la gaillardise narquoise. La séance de dédicace qui a suivi a connu un franc succès de même que la garbure concoctée par Coco M.

 Gervais DELNAUD